الحركة التلاميذية

الحركة الثلاميذية لثانوية بئر انزران افران اطلس الصغير
 
الرئيسيةالبوابةاليوميةمكتبة الصورس .و .جبحـثالأعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Aux Champs , Maupassant

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
ahmed-ngadi



عدد المساهمات : 13
نقاط : 24519
تاريخ التسجيل : 11/12/2010

مُساهمةموضوع: Aux Champs , Maupassant   الخميس ديسمبر 16, 2010 10:39 am

Aux Champs ,
Maupassant


Les deux chaumières étaient côte à côte, au pied d'une colline, proches d'une
petite ville de bains. Les deux paysans besognaient dur sur la terre inféconde
pour élever tous leurs petits. Chaque ménage en avait quatre. Devant les deux
portes voisines, toute la marmaille grouillait du matin au soir. Les deux aînés
avaient six ans et les deux cadets quinze mois environ ; les mariages et,
ensuite les naissances, s'étaient produites à peu près simultanément dans l'une
et l'autre maison.
Les deux mères distinguaient à peine leurs produits dans le
tas ; et les deux pères confondaient tout à fait. Les huit noms dansaient dans
leur tête, se mêlaient sans cesse ; et, quand il fallait en appeler un, les
hommes souvent en criaient trois avant d'arriver au véritable.
La première des deux demeures, en venant de la station d'eaux
de Rolleport, était occupée par les Tuvache, qui avaient trois filles et un
garçon ; l'autre masure abritait les Vallin, qui avaient une fille et trois
garçons.

Tout cela vivait péniblement de soupe, de pomme de terre et
de grand air. A sept heures, le matin, puis à midi, puis à six heures, le soir,
les ménagères réunissaient leurs mioches pour donner la pâtée, comme des
gardeurs d'oies assemblent leurs bêtes. Les enfants étaient assis, par rang
d'âge, devant la table en bois, vernie par cinquante ans d'usage. Le dernier
moutard avait à peine la bouche au niveau de la planche. On posait devant eux
l'assiette creuse pleine de pain molli dans l'eau où avaient cuit les pommes de
terre, un demi-chou et trois oignons ; et toute la lignée mangeait jusqu'à plus
faim. La mère empâtait elle-même le petit. Un peu de viande au pot-au-feu, le
dimanche, était une fête pour tous, et le père, ce jour-là, s'attardait au repas
en répétant : "Je m'y ferais bien tous les jours."






Questions de compréhension:



1-Quel est le type de ce texte? Pourquoi?
2-Qui parle dans ce texte ?
3-Quels renseignements nous donne le narrateur sur le lieu et les personnages?
4-A quel(s) temps sont conjugués les verbes?
5-Quelle est l'intention de l'auteur?



Faites un effort personnel, ensuite
voir les réponses ci-dessous.











Réponse:

1- Dans ce début de
la nouvelle, Maupassant présente le cadre(lieu, temps, personnages) de son
histoire.

Il utilise la description. C'est
l'état initial ou l 'équilibre1.

2-Un narrateur
inconnu prend en charge le récit.
3-Le texte présente deux familles paysannes très pauvres qui vivent de la même
façon ( la misère) ,en confondant leur progéniture. Les personnages sont deux
familles : les Tuvache et les Vallin.

4-Le texte est rédigé à l'imparfait, à la 3ème personne.
5-Le texte nous donne à voir un tableau champêtre. Il souligne certains détails
"réalistes". C'est une description dévalorisante: la marmaille,terre inféconde,
tout cela, Tuvache, mioches, moutard, masure, leurs produits...


[وحدهم المديرون لديهم صلاحيات معاينة هذه الصورة]
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو
 
Aux Champs , Maupassant
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» Exclusivement dans le forum ambitieux LA MAIN GUY DE MAUPASSANT

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
الحركة التلاميذية  :: مستجدات التعليم :: جدع مشترك :: جدع مشترك ادب-
انتقل الى: